Mes Voeux !

Ma façon à moi de vous souhaiter une bonne et agréable année 2017.

souhait.jpg

Message pour mes frères et soeurs musulmans internautes !

 

 

 

 la-vie-est-un-reve.png

 

 

 

Chaque jour qui s’en va, nous éloigne de la vie et nous rapproche d’avantage de la mort. Comme nous l’apprend si bien cette grande et combien significative règle morale ” l’Homme est une durée de temps, et chaque jour qui passe est une partie de lui-même qui s’en va “. L’année 2016 vient de s’écouler pour laisser la place à l’année 2017 et ainsi de suite. Si un seul et unique jour qui s’en va vaudrait une partie de nous-mêmes, alors que dirions-nous des 365 jours qui viennent de s’écouler, de s’évaporer et disparaitre pareil à un rêve, en nous disant tout simplement au revoir et à un de ces jours.

 

 

 

Notre bien aimé Prophète Muhammad (sallallahu ‘alayhi wa sallam) nous enseigne à ce propos : ”  Ô fils d’Adam ! Vis autant que tu le désires, mais sache qu’un jour tu dois mourir, et aime ce que tu veux, mais sache qu’un jour tu dois t’en séparer, et fais ce que tu veux, tu ne seras récompensé qu’en fonction de tes actes ! “. 

 

 

 

Quoiqu’il en soit, nous devons regretter chaque jour, pour ne pas dire chaque heure de cette année qui vient nous abandonner à notre triste sort et vient d’être réduite de notre durée de vie, parce que nul de nous et aussi pieux soit-il, ne pourrait se prévaloir d’avoir exploiter à sa juste mesure ce grand bienfait de temps qui pourtant a traversé notre vie tel un éclair. Allah Seul sait si nos œuvres durant cette année ont été sincères et acceptées. 

 

 

 

Cependant nous devons louer Allah (ta’âla) sans cesse de nous accorder d’avantage de vie, de santé et de possibilités pour que nous puissions avec sa grâce rattraper le temps perdu, réparer nos fautes et nos défaillances durant ces 365 jours qui viennent de nous quitter et qui font désormais partie du passé, et ainsi augmenter nos bonnes œuvres , en tirer avantage et mériter la grande satisfaction d’Allah (ta’âla), et espérer notre entrée aux Vastes Jardins d’Eden, parmi les élus d’Allah (ta’âla), parmi les pieux et tous ceux qui nous ont précédés dans la voie d’Allah avec foi et conviction. 

 

 

 

Mes chers frères, le monde de l’internet de nos jours, est une grande miséricorde d’Allah, un bienfait que nul au monde ne pourrait considérer à sa juste valeur. Une grande faveur et un don miséricordieux qu’Allah dans sa grande indulgence a accordé a l’humanité entière afin de les rapprocher les uns aux autres, afin de les unir et de rassembler leurs cœurs par l’amour, la fraternité, la tolérance et le respect mutuels et ce, quelques soient leurs religions, leurs races ou encore leurs couleurs.

  

 

 

Il est donc de notre devoir, particulièrement pour nous autres les musulmans, de saisir cette faveur et de l’exploiter pleinement, utilement et au grand maximum, à l’effet de propager utilement la bonne image de notre grande religion ainsi que la noble sunna de notre cher et bien aimé Prophète Muhammad (sallallahu ‘alayhi wa sallam) de faire connaitre et d’enseigner les grands principes de notre grande et si belle religion et d’en faire profiter le maximum de gens à travers le monde, pour que ceux qui ne connaissent pas l’islam, sachent à travers vous et à travers internet, ce grand moyen technologique, que l’islam n’est pas une religion quelconque, que l’islam n’est pas destiné uniquement aux arabes, mais à l’humanité entière.

 

 

 

A travers ces différents réseaux sociaux, à travers nos pages sur Facebook, sur Twitter, sur Google et tous les autres réseaux existant sur le monde de l’internet, propageons utilement l’Islam, essayant de convaincre nos frères sans distinction, qu’ils soient Chrétiens, Juifs, Athées ou mêmes musulmans non pratiquants ou en mal de religion, sauvons les de la perdition et des passions diaboliques de cette vie éphémère qui ne mènent nullement ailleurs, sinon à la perte éternelle de l’âme et à l’Enfer, qu’Allah nous en préserve tous Inch’Allah.

 

 

 

Mais que l’on sache surtout chers frères musulmans, que vos pages sur internet sont un grand engagement et une grande responsabilité devant Allah, sachez comment utiliser et gérer utilement vos comptes. Avant de publier et de partager un article, une image ou une vidéo, ne vous précipiter surtout pas, réfléchissez à ce que vous allez partager avec les gens, avec vos amis, avec le monde entier. Si vous ne comprenez pas quelque chose ou que vous vous en doutiez, ne vous engager pas dans le hasard, en la partageant aveuglément et sans discernement avec les autres, car vous risquez de tomber dans un ” piège ” ourdi par les islamophobes et les ennemis de l’islam, et Allah Seul Sait qu’ils sont nombreux.

 

 

 

Cependant et sans que vous le sachiez vous pourriez partager et diffuser à travers le monde entier, un mauvais programme qui risque de porter atteinte à la bonne image de notre islam, une fausse rumeur, un grand préjudice et que sans le savoir, vous pourriez l’accréditer.

 

 

 

 

Ta page sur internet n’est pas un médiocre jeu électronique que tu utilises pour ” tuer le temps ” comme disent certains, non cher frère, ta page ou ton compte sur Facebook, est une grande responsabilité, un message et une prédication pour la propagation d’un islam qu’Allah à voulu pour l’humanité entière. L’internaute musulman ne doit pas publier n’importe quoi, car saches le, cher frère que c’est à travers notre comportement spirituel que l’on pourrait donner le meilleur exemple aux autres, et leur permettre ainsi, si Allah le veut de s’intéresser à notre véritable islam et de l’embrasser avec amour, avec foi et conviction ; et si ce cela devait arriver un jour, tout le mérite te reviendrait, car tu viens de sauver une âme égarée, de la perdition et des feux de l’Enfer.

 

 

 

Alors chers frères et sœurs, profitons tous de cette grande faveur qu’Allah dans sa Miséricorde infinie nous a accordée, a l’effet de nous sauver et nous permettre à nous les musulmans en particulier, de sauver le maximum d’êtres humains des griffes d’Iblis et surtout de la grande colère d’Allah.

 

 

 

Il incombe donc aujourd’hui, aux véritables et sincères musulmans, à travers ce miraculeux outil, cette grande technologie d’apprendre aux gens non encore avertis, non encore convaincus, que l’Islam cette évidence qu’Allah nous a voulue à tous, est la seule et unique voie qui ne mène nullement ailleurs, sinon aux Paradis et aux vastes Jardins d’Eden. L’Islam en quelque sorte est comme le dit si bien ce dicton universel ” La caravane passe et les chiens aboient ! ” Et bienheureux seront ceux qui rejoindront cette caravane avant qu’elle ne disparaisse de l’horizon !

 

 

 

Méditez profondément sur la parole de notre Prophète Muhammad (sallallahu ‘alayhi wa sallam) :

 

” Vous entrerez tous au Paradis, sauf ceux qui refusent “. On lui dit ” Et qui refuserait d’entrer au Paradis, Ô ! Prophète d’Allah ? ” Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) de répondre ” Celui qui m’aura obéi entrera au Paradis “.

(Rapporté par Boukhâri)

 

Auteur : Abdullah Mokhtary

 

 

La vie est belle … !!!

 

 certain.png

 

 

 

La vie est belle, c’est vrai ! L’argent, le bonheur, la beauté de la nature, les voyages, les amis (ies), Les villas, les palais, les voitures somptueuses, la Liberté, les plaisirs charnels, enfin tous les plaisirs de ce bas-monde qui nous passionnent tant et nous « bandent » les yeux. La vie est belle, seulement son prix est cher, considérablement cher ! Mais tout ce qui est beau est cher, me diriez-vous, n’est-ce pas? Cela est également vrai, tout ce qui est beau est cher.Une beauté certes, seulement incroyablement chère, et comment elle ne pourrait pas l’être, alors qu’elle nous vaut les yeux de la tête ! Une beauté passionnelle qui nous aveugle et nous cache sa véritable signification. Une beauté qui risque pourtant de nous perdre et condamner nos âmes à la damnation éternelle ! Une beauté que nul ne peut concevoir ni considérer à sa juste valeur, excepté les sages, les hommes avertis, ces hommes doués de raison et de bon sens.

 

 

 

 

Chacun de nous autres les humains a sa propre conception, sa propre idée sur la vie, sa  propre opinion, chacun de nous voit la vie à sa façon. Chacun de nous a une vision philosophique sur cette vie différente par rapport aux autres.  

 

 

 

 

A mon humble avis et de par toutes les religions dans ce monde, seul l’Islam détient la véritable théorie sur le  sens de la vie . L’Islam ne s’oppose pas  à la belle vie  et il est encore moins un obstacle pour permettre aux hommes de bien vivre. Au contraire, l’islam, le véritable islam, basé sur la paix, sur la fraternité et la grande tolérance, nous encourage à bien vivre et profiter de cette vie au grand maximum, instant par instant s’il le faut, et aussi longtemps que possible, seulement dans le bien, le licite et tout ce qui pourrait nous valoir la satisfaction d’Allah (swt) et son agrément.

 

 

 

Dans le Saint Coran Allah (Swt) nous enseigne :»«  Et recherche à travers ce qu’Allah t’a donné, la Demeure dernière. Et n’oublie pas ta part en cette vie. Et sois bienfaisant comme Allah a été bienfaisant envers toi. Et ne recherche pas la corruption sur terre. Car Allah n’aime point les corrupteurs”.(Verset 77 – Sourate El-kassa).

 

 

 

Notre Prophète (sala Allah alayhi wa salam) nous apprend :« Celui qui aime la rencontre d’Allah, Allah aime sa rencontre et celui qui déteste la rencontre d’Allah, Allah déteste sa rencontre. » Sur le sens de la noble parole du Prophète( Sala Allah alayhi wa salam), on lui demanda : “ Est-ce de la mort dont il s’agit, Ô ! Messager d’Allah ? Tout le monde déteste la mort.” Il répondit : “ Ce n’est pas de cela dont il s’agit. Lorsque la fin du croyant est proche, il reçoit la bonne nouvelle de la rencontre de son Seigneur et de Son Paradis, si bien que rien ne lui est plus agréable que la mort et la rencontre d’Allah. Et lorsque la fin du mécréant est proche, il reçoit la nouvelle du mépris d’Allah et de Sa colère, si bien que rien ne lui est plus détestable que la rencontre d’Allah (Swt). [Hadith rapporté par Boukhari et Muslim].

 

 

 

 

Cependant nous ne devons pas oublier l’essentiel, le fait que cette vie, aussi belle, aussi riche et aussi longue soit elle, n’est en réalité qu’une épreuve et un champs de bataille que Dieu a voulu pour les hommes, à l’effet de les mettre à l’épreuve et leur faire payer ici-bas,  le prix inestimable de l’autre vie, une vie qui est éternellement plus agréable et où l’on ne risque jamais de tomber malade, de vieillir ou de mourir. 

 

 

 

 

Pour que l’homme raisonnable puisse un jour atteindre cette grande et éternelle gloire, cette félicité , ce Summum de gloire je dirais,  il doit nécessairement connaitre le véritable sens de la vie en ce monde, en profiter au maximum dans tout ce qui pourrait lui permettre une entrée honorable aux jardins d’Eden. 

 

 

 

 

Donc et afin que l’homme puisse se rapprocher d’avantage  de son Créateur, il doit user et profiter pleinement de toutes les grandes valeurs morales que lui offrent le corps et la raison, pour éviter le grand risque fatal,  celui   de brader  le Paradis et ses plaisirs inimaginables, contre une vie  transitoire et éphémère, une vie trompeuse, compromettante qui risque de nous abandonner  à chaque instant, au coin de chaque rue, enfin une vie dont la flamme risque de s’éteindre à n’importe quel moment de la journée . 

 

 

 

Certains croient que la véritable vie ici-bas, n’est rien d’autre que le fait de jouir de ses plaisirs stériles et satisfaire ses passions.Tout en ignorant que tous ses bienfaits ne sont en réalité que  temporels et conjecturels  et ne peuvent en  aucun cas, être un stabilisateur de conduite durant notre véritable vie. Mais l’Islam préserve le musulman des dangers de la vie, et il aimerait tant le faire pour tous ceux qui ne le sont pas encore,   en les protégeant contre  eux-mêmes, contre les passions de cette modeste vie et ses grandes illusions  diaboliques, contre sa fausse vision,  en leur inculquant un seul objectif,  le fait de vivre convenablement, sans excés  et se préparer à la rencontre  imminente de l’éternel avec un minimum de péchés et une grande et sincère foi dans le cœur. 

 

 

 

 

Celui qu’Allah ( swt) touchera de sa grâce et lui permettra de connaitre le véritable sens de la vie ici-bas, et en sera  convaincu et satisfait, il peut s’estimer heureux et s’en réjouir, car il vient réellement d’atteindre le fil conducteur qui ne mène nullement ailleurs, sinon vers la véritable foi en un Dieu unique et sans partenaire. Que l’on sache surtout que la miséricorde d’Allah (Swt) est  aussi large que les Cieux et la terre, et qu’une seule journée de repentir sincère pourrait inchallah nous valoir la grande satisfaction d’Allah (Swt). 

 

 

 

Alors profitons-en et saisissons toutes les aubaines que Dieu nous accorde et n’oublions surtout pas que l’homme n’est qu’une durée de temps et que chaque jour qui passe, est une partie de lui-même qui s’en va ! A ce propos, Allah (Swt) nous apprend dans le saint Coran : « Est-ce que celui à qui Nous avons promis une bonne chose (le Paradis) qu’il doit sûrement trouver et comme celui à qui Nous avons accordé la jouissance de la vie ici-bas et qui sera ensuite, le jour de la résurrection, de ceux qu’on traînera (au châtiment) ? » (Coran Sourate : Le récit – Chapitre 28 – Verset 61).

 

 

 

Dans un noble hadith, notre noble Prophète Mohammed ( sala Allah alayhi wa salam) en comparant le Paradis à la vie ici-bas nous enseigne :  « L’empreinte d’un pied au Paradis vaut toute la vie et ce qu’elle contient ! ».

 

 

 

Dans un autre hadith, Le Prophète (sala Allah alayhi wa salam) décrit le véritable sens de la vie ainsi « La vie en ce monde par rapport à l’au-delà est pareille à une quantité d’eau que récupère l’un d’entre-vous, lorsqu’il trempe son doigt dans l’océan ».  Une chose inimaginable, une évidence que nul cerveau humain au monde ne pourrait concevoir. 

 

 

 

 

Toute cette vie aussi belle, aussi passionnante et aussi longue soit elle,  n’est en réalité qu’une goutte d’eau par rapport à l’océan… !!! Vivons simplement et sans excès, vivons bien et utilement, méprisons cette basse vie, tournons lui le dos et fuyons ses tentations dangereuses, maitrisons la et faisons d’elle notre esclave, non un maitre absolu, et surtout soyons plus forts que nos passions,  vous verrez, notre vie se transformera et tout ira pour le mieux pour nous.   Et pourquoi pas ? Nos Prophètes (Alayhoum Assalam) et tous nos nobles et pieux prédécesseurs ont pourtant tous vécu ainsi, pourquoi pas nous ? 

 

 

 

 

Notre Prophète (sala Allah alayhi wa salam) dormait à même le sol, sur une natte d’alpha et il lui arrivait souvent de jeûner, parce qu’il ne trouver pas quoi manger… !!! Alors qu’il pouvait posséder tous les trésors de la terre… !!! Pour terminer cette leçon de morale, si  j’ose dire, j’aimerai vous faire part de cette grande et très significative citation, que nous devons tous profondément méditer

 

« Il n’est pas interdit de pécher, il est interdit de mourir dans le péché… !! ».

 

Auteur : Abdullah Mokhtary

 

LES 70 INTERDITS DANS L’ISLAM !

 

 

 

 islami.png

 

 

 

 

 

1- Le polythéisme : le plus grave

 

2- Le meurtre

 

3- La magie

 

4- La négligence de la prière

 

5- La non acquisition de l’aumône

 

6- La rupture du jeûne, lors du mois de Ramadan, sans excuse valable (maladie, voyage…)

 

7- La négligence du pèlerinage alors qu’on est matériellement en mesure de le faire

 

8- L’ingratitude envers son père ou sa mère

 

9- Le refus d’aider des parents proches dans le besoin

 

10- L’adultère

 

11- L’homosexualité

 

12- L’usure

 

13- L’oppression d’un orphelin, et le détournement de ses biens

 

14- L’invention de mensonges sur Dieu et son messager

 

15- La fuite du combat lors de la guerre sainte

 

16- Le gouvernement injuste, qui ne suit pas les prescriptions de l’Islam

 

17- L’orgueil, la magnificence

 

18- Le faux témoignage

 

19- La consommation de boissons alcoolisées, la toxicomanie en général (haschich compris)

 

20- Le jeux de hasard

 

21- La calomnie des femmes mariées

 

22- La fraude, devant le trésor public ou avec les biens des aumônes

 

23- Le vol

 

24- Le banditisme de grand chemin, le gangstérisme

 

25- Le faux serment

 

26- L’injustice en général, le fait de ne pas suivre la charia (les lois de l’islam)

 

27- La dîme, pratique anté-islamique de ceux qui prélevaient un dixième du montant des marchandises lors du passage d’un village, d’un pont…

 

28- L’acquisition de biens par des moyens illicites : faux serment, vol, escroquerie, jeu de hasard…

 

29- Le suicide

 

30- Le mensonge

 

31- Le jugement non conforme aux révélations de Dieu

 

32- Le pot-de-vin

 

33- L’imitation des femmes par des hommes, et réciproquement, le travestisme et, a fortiori, le transsexualisme

 

34- Le proxénétisme

 

35- Le mariage blanc, mariage de pure convention conclu par intérêt

 

36- La souillure, en particulier par l’urine

 

37- L’hypocrisie, en particulier la simulation de la foi

 

38- La dissimulation de la révélation divine, ou la manipulation des textes révélés, par des gens du Livre

 

39- La trahison

 

40- Le reproche joint à l’aumône

 

41- La négation du destin décidé par Dieu,  » l’existentialisme «

 

42- L’espionnage de personnes privées, l’indiscrétion

 

43- La calomnie, la diffamation

 

44- La malédiction

 

45- La perfidie

 

46- La croyance aux devins, aux astrologues, aux cartomanciennes…

 

47- L’insubordination de la femme, si le mari est juste

 

48- Les représentations figurées, les idoles, les scultures

 

49- L’affliction exagérée et non sincère lors d’un décès (référence aux  » pleureuses  » anté-islamiques)

 

50- L’iniquité, la rébellion sans justification

 

51- L’oppression (et mauvais traitements) des faibles : esclaves, pauvres, femmes, concubines, orphelins et aussi aux animaux

 

52- La méchanceté envers son voisin

 

53- L’offense et la calomnie des musulmans

 

54- L’empiètement sur le droits des pauvre

 

55- L’arrogance, aussi bien dans le port de riche vêtement que dans la démarche

 

56- Le port , par l’hommes, de vêtements en soie et de bijoux en or

 

57- La fuite pour un esclave, si le maître est juste

 

58- Le sacrifice adressé à un autre qu’a Dieu

 

59- Le reniement de son père, en particulier par l’adoption d’un autre nom

 

60- La vaine querelle, la discussion malhonnête, le goût de la dispute

 

61- Le refus de donner de l’eau

 

62- La fraude, pour un marchand, dans la mesure des marchandises

 

63- Le doute de la toute puissance de Dieu sur le coeur des hommes

 

64- Le préjudice causé à de bons serviteurs de Dieu

 

65- L’abandon de la prière en groupe pour prier seul

 

66- La persistance de l’abandon de la prière en groupe, en particulier celle du Vendredi

 

67- Le tort causé à un héritier, par l’invention de dettes imaginaires ou tout autre moyen

 

68- La ruse, la tromperie

 

69- L’espionnage des autres musulmans et la révélation de leurs faiblesse

 

70- L’injure, en particulier aux compagnons du prophète

 

Source :  http://maiyou3.unblog.fr/    

 

La grande Victoire !

 

 

 etude.png

 

 

Il y a aujourd’hui vingt six ans, au courant de l’été 1990 exactement, les deux Allemagne, la RDA et la RFA signaient entre elles, un traité d’Etat, qui allait unifier et rassembler les deux fractions allemandes en un seul et unique pays. Ce grand événement historique, cette grande union allemande a ébranlé à l’époque le monde et a fait trembler l’Europe en général et les grandes puissances mondiales en particulier et leur a fait couler des sueurs froides… !!!

 

 

Mais aujourd’hui et grâce à Dieu, le choix des Allemands et leur grande volonté semblent dépasser toutes les théories ? Une autre victoire pointe à l’horizon du peuple Allemand, un choix idéal. Une victoire plus grande que tous les avantages de cette vie transitoire, un summum je dirais, qui inchallah, révolutionnera l’ensemble de l’Europe et changera positivement le mode de vie de tous les pays de la planète. Toutes mes félicitations à l’Allemagne, Dieu a fait que l’islam, cette grande religion basée sur la paix, la justice, l’amour et la fraternité envahirait en dehors de ses territoires inchallah le monde entier, grâce aux allemands !

 

 

Qu’elle grande Victoire pour cette puissance mondiale qu’il n’y a pas si longtemps faisait trembler les grandes puissances de ce monde par un « petit Caporal » qui a failli conquérir la planète entière.

 

 

Les occidentaux et en particulier les islamophobes n’avaient pas tort de craindre la fusion des Allemands, comme dit le proverbe, l’union fait la force, leur grande inquiétude et leur appréhension donnent l’impression d’être justifiées, seulement en opposition à leur logique de vie mondaine, car et contrairement à ce qu’ils redoutaient, il s’agit d’une autre révolution, il s’agit de l’aube de l’islam, cette grande religion universelle, qui semble se lever inchallah sur les quatre coins de la planète à partir de l’Allemagne.

 

 

Bienheureux soient ils donc, dans ce monde et surtout dans l’autre, tous les initiateurs qui ont été, par la grâce d’Allah, à l’origine de la propagation de cette grande Miséricorde, ces grands et glorieux combattants au service de Dieu, qui auront le grand mérite de convaincre un monde incrédule, de le sauver de la grande perdition et d’éveiller des esprits combien distraits et inconscients de cette grande Vérité, cette évidence, cette grande et unique religion qu’Allah a voulue pour l’ensemble de l’humanité.

 

 

 

Source : Abdullah Mokhtary

La vie est belle… !

 femmilus.png

La vie est belle c’est vrai!  L’argent, le bonheur,  la beauté de la nature, les voyages, les amis (ies), Les villas, les palais, les voitures somptueuses, la liberté, la luxure, enfin tous les plaisirs de ce bas-monde qui nous passionnent tant et nous « bandent » les yeux.  La vie est belle, seulement son prix  est  cher, considérablement cher !  Mais tout ce qui est beau est cher, me diriez-vous, n’est-ce pas?  Cela est également vrai, tout ce qui est  beau est cher.Une beauté certes, seulement  incroyablement chère, et comment  elle ne pourrait pas l’être, alors qu’elle  nous vaut les yeux de la tête ! Une beauté passionnelle  qui nous  aveugle et nous  cache sa véritable signification. Une beauté qui risque pourtant de nous perdre et condamner nos âmes à la damnation éternelle ! Une beauté que nul ne peut concevoir ni considérer à sa juste valeur, excepté les sages, les hommes avertis, ces hommes doués de raison et de bon sens.

Chacun de nous autres les humains,  a sa propre conception sur la vie, sa  propre idée, chacun de nous  voit la vie à sa façon. Chacun de nous a une vision philosophique sur cette vie différente par rapport aux autres.

A mon humble avis et de par toutes les religions  dans ce monde, seul l’Islam détient la véritable conception sur le  sens de la vie . L’Islam ne s’oppose pas  à la belle vie  et il est encore moins un obstacle pour permettre aux hommes de bien vivre. Au contraire, l’islam, le véritable islam, basé sur la paix, sur la fraternité et la grande tolérance, nous encourage à bien vivre et profiter de cette vie au grand maximum, instant par instant s’il le faut, et aussi longtemps que possible, seulement dans le bien et tout ce qui pourrait nous valoir la satisfaction d’Allah(  سبحانه وتعالى) .

Cependant nous ne devons pas oublier l’essentiel, le fait que cette vie, aussi belle, aussi riche et aussi longue soit elle, n’est en réalité qu’une épreuve et un champ de bataille que Dieu a voulus pour les hommes, à l’effet de les mettre à l’épreuve et leur faire payer ici-bas,  le prix inestimable de l’autre vie, une vie qui est éternellement plus agréable et où l’on ne risque jamais de tomber malade, de vieillir ou de mourir.

Pour que l’homme raisonnable puisse un jour atteindre cette grande et éternelle gloire, ce summum, je dirais,  il doit nécessairement connaitre le véritable sens de la vie en ce monde, en profiter au maximum dans tout ce qui pourrait lui permettre une entrée honorable aux jardins d’Eden.

Donc et afin que l’homme puisse se rapprocher d’avantage  de son Créateur, il doit user et profiter pleinement de toutes les grandes valeurs morales que lui offrent le corps et la raison, pour éviter le grand risque fatal,  celui   de brader  le Paradis et ses plaisirs inimaginables, contre une vie  transitoire et éphémère, une vie trompeuse, compromettante qui risque de nous abandonner  à chaque instant, au coin de chaque rue, enfin une vie dont la flamme risque de s’éteindre à n’importe quel moment de la journée .

Certains croient que la véritable vie ici-bas n’est rien d’autre que le fait de jouir de ses plaisirs stériles et satisfaire ses passions.Tout en ignorant que tous ses bienfaits ne sont en réalité que  temporels et conjecturels  et ne peuvent en  aucun cas être un stabilisateur de conduite durant notre véritable vie. Mais l’Islam préserve le musulman des dangers de la vie, et il aimerait tant le faire pour tous ceux qui ne le sont pas encore,   en les protégeant contre  eux-mêmes, contre les passions de cette modeste vie et ses grandes illusions  diaboliques, contre sa fausse vision,  en leur inculquant un seul objectif,  le fait de vivre convenablement  et se préparer à la rencontre  imminente de l’éternel avec un minimum de péchés et une grande et sincère foi dans le cœur.

Celui qu’Allah(  سبحانه وتعالى) touchera de sa grâce et lui permettra de connaitre le véritable sens de la vie ici-bas et en sera  convaincu, il peut s’estimer heureux et s’en réjouir, car il vient réellement d’atteindre le fil conducteur qui ne mène nullement ailleurs, sinon vers la véritable foi en un Dieu unique et sans partenaire. Que l’on sache surtout que la miséricorde d’Allah(  سبحانه وتعالى) est  aussi large que les Cieux et la terre, et qu’une seule journée de repentir sincère pourrait inchallah nous valoir la grande satisfaction d’Allah(  سبحانه وتعالى).

Alors profitons-en et saisissons toutes les aubaines que Dieu nous accordées et n’oublions pas que l’homme n’est qu’une durée de temps et que chaque jour qui passe, est une partie de lui-même qui s’en va ! A ce propos, Allah (سبحانه وتعالى ) nous apprend dans le saint Coran : « Est-ce que celui à qui Nous avons promis une bonne chose (le Paradis) qu’il doit sûrement trouver et comme celui à qui Nous avons accordé la jouissance de la vie ici-bas et qui sera ensuite, le jour de la résurrection, de ceux qu’on traînera (au châtiment) ? » (Coran Sourate : Le récit – Chapitre 28 – Verset 61).

Dans un hadith, notre noble Prophète Mohammed(  صلى الله عليه وسلم) en comparant le Paradis à la vie ici-bas nous enseigne :  « L’empreinte d’un pied au Paradis vaut toute la vie et ce qu’elle contient ! ».

Dans un autre hadith, Le Prophète (صلى الله عليه وسلم ) décrit le véritable sens de la vie ainsi « La vie en ce monde par rapport à l’au-delà est pareille à une quantité d’eau que récupère l’un d’entre-vous, lorsqu’il trempe son doigt dans l’océan ».  Une chose inimaginable, une évidence que nul cerveau humain au monde ne pourrait concevoir.

Toute cette vie aussi belle, aussi passionnante et aussi longue soit elle,  n’est en réalité qu’une goutte d’eau par rapport à l’océan… !! Vivons simplement et sans excès, vivons bien et utilement, méprisons cette basse vie, tournons lui le dos et fuyons ses tentations dangereuses, maitrisons la et faisons d’elle notre esclave , non un maître et surtout soyons plus fort que nos passions,  vous verrez, notre vie se transformera et tout ira pour le mieux pour nous.   Et pourquoi pas ? Nos Prophètes (Paix sur eux) et tous nos nobles et pieux prédécesseurs ont pourtant tous vécu ainsi, pourquoi pas nous ?

Notre Prophète (صلى الله عليه وسلم ) dormait à même le sol, sur une natte d’alpha et il lui arrivait souvent de jeûner, parce qu’il ne trouver pas quoi manger… !! Alors qu’il pouvait posséder tous les trésors de la terre… !! Pour terminer cette leçon de morale, si  j’ose dire, j’aimerai vous faire part de cette grande et très significative citation, que nous devons tous profondément méditer : « Il n’est pas interdit de pécher, il est interdit de mourir dans le péché… !! ».

Auteur : Abdullah Mokhtary

Les mérites des sourates protectrices !

 

 

 mouawidhat.gif

 

La lecture de cette sourate possède plusieurs mérites. Anas (qu’Allah l’agrée) rapporte qu’ « un Ansar (Médinois) dirigeait la prière des hommes dans la mosquée de Quba. Chaque fois qu’il commençait la récitation d’une des sourates qu’on récite au cours de la prière (après sourate al Fatiha) il débutait toujours par cette sourate : {Dis : « Il est Allah, Unique »}. Puis quand il terminait cette sourate, il en récitait une autre. Comme il faisait de même dans chaque rak’a, les hommes lui dirent : « Tu débutes toujours par cette sourate, puis tu estimes que cela est insuffisant et tu en récites une autre. Et bien ! Ou tu la récites seule, ou bien tu la laisses pour réciter une autre. » Il leur répondit : « Je ne renoncerai pas à cette sourate. Si vous voulez que je dirige votre prière ainsi, je continuerai à la diriger, et si vous répugnez à cela, je ne dirigerai plus votre prière ». Mais les hommes estimaient que cet homme était le plus digne d’entre eux et ne trouvaient un autre meilleur que lui pour diriger leur prière. Quand le Prophète (‘alayhi salat wa salam) vint les voir, ils lui firent part de cela. Il manda l’homme et lui dit : « Ô un tel, qu’est-ce-qui t’empêche de te rendre au désir de tes compagnons ? Qu’est-ce-qui te porte à réciter toujours cette sourate dans chaque prière ? » Et l’homme répliqua : « Parce que j’aime cette sourate ». « Cette affection, rétorqua le Prophète (‘alayhi salat wa salam), te fera entrer au Paradis » ». (Al Boukhari). Ainsi, celui qui récite cette sourate par amour et par affection pour elle, se verra accorder une place au Paradis incha Allah. N’est ce pas là un mérite indescriptible ?

 

 

Par ailleurs, cette sourate a d’autres mérites. Parmi ces derniers, elle équivaut à elle seule au tiers du Saint Coran. En effet, Abu Sa’id (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) dit à ses compagnons : « L’un d’entre vous serait-il capable de lire le tiers du Coran en une seule nuit ? » Comme ceci pesa lourd aux hommes, ils lui répondirent : « Qui d’entre nous pourrait le faire ? ». Il leur répondit: « Par Dieu, cette sourate : {Dis : « Il est Allah, Unique »} équivaut (en mérites) au tiers du Coran ». (Al Boukhari). Lire cette sourate de seulement quatre versets est un acte ayant autant de mérites que lire le tiers du Coran ! Le Prophète salallahou ‘aleyhi wa salam dit aussi  « quiconque récite : « Dis : Il est Allah l’Unique  » dix fois aura une maison construite par Allah pour lui au paradis ». Sahih al-Djami as-Saghir, 6472). Cette sourate renferme donc en elle seule, un mérite immense.

 

 

De plus, cette sourate permet de bénéficier d’une protection contre les maux, les tentations, le mauvais œil… C’est pour cette raison que ‘Aicha (qu’Allah soit satisfait d’elle) rapporte que : « chaque nuit, au moment où il se mettait au lit, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) réunissait ses deux mains, y soufflait et récitait : {Dis : « Il est Allah, Unique »} et les deux sourates protectrices (sourate al falaq et sourate an-nass), puis il frottait ses deux mains sur les parties de son corps qu’il pouvait atteindre en commençant par la tête, le visage et les parties antérieures du corps. Il faisait cela trois fois. » (Al Boukhari). Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) s’appliquait à effectuer ce rituel chaque soir car cette sourate, de même que les deux sourates protectrices, contiennent une protection et des bienfaits que l’on ne peut saisir.

 

Ainsi, le fait d’aimer sourate al ikhlass permet l’accession au Paradis, le fait de la lire équivaut à la lecture du tiers du Coran et le fait de la réciter chaque soir avant de se coucher comme le veut la Sunna permet d’être protégé. Cette sourate présente donc d’importants mérites et bienfaits. Il revient à nous de donner à cette sourate sa valeur, de la méditer et de l’aimer comme il se doit, d’autant plus qu’une infinie récompense en découlera incha Allah.

 

Source : https://www.ajib.fr/2016/10/sourate-alikhlass/

Le Jour que nous craignons tous !

 verite.jpg

Le Jour que nous craignons et redoutons tous, pourrait arriver subitement et à l’improviste, sans même se donner cette peine de nous aviser ou nous alerter. Il pourrait nous surprendre à la maison, au travail, il pourrait même nous surprendre dormant paisiblement dans nos lits, ou même en pleine circulation, conduisant tranquilement notre véhicule.

 

 

Ce jour est impitoyable, cruel, il pourrait nous surprendre partout où nous serons, sans nous donner le droit à une seule parole, à une explication afin de nous défendre, de nous protéger et  éviter qu’il nous prenne. Nous n’aurons aucune faveur soit-elle, même  pas le temps de faire nos adieux à quiconque.

 

 

Ce jour vous l’avez tous reconnu… !!! Ce jour représente toute notre vie et en est la phase finale. Il est la fin d’une époque et le début d’une autre époque de vie… !!?? Ce jour est chargé de mettre fin à nos longues années de « scolarité » dans cette école de la vie.

 

 

Ceux qui auront bien travaillé, n’auront rien à regretter, ces bienheureux, les élus de Dieu, ils n’ont rien à craindre, au contraire, ces justes auront le pardon de leurs péchés, ils demeureront éternellement dans les vastes Jardins d’Eden, pour avoir réalisé leur vie durant une bonne et studieuse scolarité. Par contre les autres, ces réprouvés, ces maudits, ces inconscients, ils regretteront amèrement le jour de leur venue dans ce monde.On ne leur donnera même pas le droit à la parole pour tenter de se justifier , de s’expliquer ou s’excuser. Ils seront reçus par des anges  dont la seule mission et la prise en charge des gens de leur acabit ; ce jour là, leurs cris de détresse pulvériseront les montagnes, leurs sanglots couleront pareils a des fleuves et personne ne les entendra, sauf dit-on, les animaux ou les nouveau-nés, et personne ne viendra à leur secours, ce seront les non croyants, les infidèles,  ces malheureux  qui ont pris l’islam pour dérision et ironie.

 

 

Ils seront éternellement maudits dans l’au-delà, et leur  destinée sera ce jour, un séjour éternel aux fins fonds des gouffres de l’Enfer. Par contre, l’autre catégorie d’élèves, les fainéants, les paresseux, les négligents, cette catégorie d’élèves qui représente une partie de musulmans qui mourront  dans la foi musulmane, ils  arriveront un jour au bonheur des élus,  mais seulement après avoir été purifiés par le Feu de la géhenne (Enfer).

 

 

 

Chers frères, malheureusement  c’est l’évidence même, la grande vérité, cette vérité que nul ne peut cacher, nul ne peut dissimuler ou camoufler. La vérité est comme le soleil, peut-on cacher le soleil qui brille pour tous ? Il nous faut donc profiter au maximum de ce soleil qui brille encore sur nos têtes… Et dont les lueurs nous traversent le cœur et ce, avant qu’il ne soit trop tard, et avant que les Cieux ne s’assombrissent sur nous, et avant que les portes du repentir ne se referment à jamais… !

 

 

Chers frères, soyons raisonnables, revenons à Dieu et prions-Le tous afin de nous pardonner et de nous sauver des feux éternels de l’Enfer.

 

 

La vérité est amère, mais malheureusement on n’a pas le choix, il faut y croire, en discuter , méditer et y réfléchir profondément et surtout bien s’y préparer, avant qu’il ne soit trop tard… !!!

 

Allah (swt) nous apprend dans le Saint Coran : « et ne me couvre pas d’ignominie, le jour où l’on sera ressuscité, le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité, sauf celui qui vient à Allâh avec un coeur sain » [ Sourate - Versets 87-89 ].

 

Que le bon et miséricordieux Seigneur nous couvre inchallah tous de sa large Miséricorde, Amine.

 

 

Auteur : Abdullah Mokhtary

 

 

 

 

La beauté de ma sœur voilée !

 

 

 voilas.jpg

 

Il est très clair et très explicite et cela ne laisse aucun doute sur le devoir de chaque musulmane de porter le voile. Certaines écoles permettent à la femme de découvrir son visage (sans far) ainsi que ses mains.Mais certains savants leur enlèvent cette dernière dérogation si le niveau moral de la société leur fait quelque risque.Quant à ces tenues dites modernes qui sont pour plus découvrir que pour couvrir(3′ariat Kassiat), elles sont en opposition totale avec l’esprit et la lettre de l’islam, et les musulmanes qui les portent en connaissance de cause, commettent un très grave péché et leur châtiment sera en conséquence.La femme voilée est plus élégante, belle et séduisante. Elle est pareille à une perle précieusement préservée au fonds de son écrin ou encore une rose qui répand son doux parfum et embaume les airs.Si le voile cache le visage de la femme musulmane, c’est pour mieux dévoiler sa moralité, sa vertu, sa pudeur, sa chasteté, son charme et ses beaux comportements spirituels.
 

 

 

« Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » Sourate Al Ahzab verset 59.
 

 

Selon Abdullah Ibn Amr Al’As (Qu’Allah agrée), le Messager de Dieu (sala Allah alayhi wa salam) a dit: “Ce bas-monde est une jouissance (passagère) et sa meilleure jouissance est la femme vertueuse”. (Rapporté par Mouslim) .

Notre amour envers les animaux !

 

 

 

 animalus.jpg

L’homme doit avoir une relation sincère et infinie envers son Seigneur, un grand amour pour son prochain dans sa vie ici-bas et en particulier avec les autres créatures de Dieu, ces êtres faibles et sans défense que nous autres « humains » appelons les bêtes ! La miséricorde envers les animaux est la qualité des musulmans depuis le VIIe siècle, bien avant que l’on envisage en Europe des associations pour la protection des animaux.

 

Notre Prophète (صلى الله عليه وسلم ) nous apprend combien le Créateur apprécie de nous voir protéger sincèrement et avec bonté les espèces qui nous sont inférieures et qui dépendent de nous. Donc,La mission qui nous incombe à nous autres les musulmans consiste à aimer les animaux, les nourrir, les protéger, les secourir, les soigner, prendre soin d’eux dans toutes les circonstances. Ces malheureuses créatures, ces êtres faibles et sans défense, s’ils pouvaient parler et se plaindre, ils raconteraient certainement énormément de mauvaises choses sur la cruauté de l’homme envers eux.Parce que certains animaux tuent pour se nourrir ou pour se défendre, par contre, certains «hommes » tuent pour le plaisir de tuer !!

 

Une certaine catégorie d’animaux en ce bas-monde sont faibles, ils souffrent en silence et souvent meurent dans la grande indifférence de l’homme.Cependant et en tant que musulmans, nous devons savoir que demain, dans l’autre monde, ces animaux auront le droit à la parole,ils parleront, ils se plaindront et diront ce qu’ils ont « sur le cœur ».Ils auront les mêmes droits que nous autres les humains.Ils se plaindront a Allah (سبحانه وتعالى)de tous les humains qui les ont fait souffrir ; car l’Islam donne aux espèces animales le statut de créatures, tout comme les être humains. C’est ainsi que le prophète(صلى الله عليه وسلم)dit : « Quiconque tue un oiseau sans raison valable, celui-ci se plaindra à Dieu le jour de la résurrection en disant : “0 mon Seigneur ! Untel m’a tué sans raison valable, et il ne m’a pas tué pour un profit » (hadith).

 

Dans un autre hadith (ils sont nombreux dans ce cas):Notre Prophète(صلى الله عليه وسلم) nous dit : « Une femme a été tourmentée en Enfer à cause d’une chatte qu’elle avait enfermée chez elle jusqu’à ce qu’elle périsse. A cause de l’animal, elle entra en Enfer. Elle ne l’avait ni nourrie, ni abreuvée alors qu’elle l’avait enfermée, sans lui donner la possibilité de sortir et aller consommer ses proies ailleurs. » (al-Bukhâri, Muslim).

 

On voit combien les portes de la clémence divine restent ouvertes à toutes et à tous. On voit également comment des gestes futiles, insignifiants au premier regard du commun des mortels, mais peuvent devenir salutaires lorsqu’ils sont inspirés sincèrement par ce sentiment merveilleux, qui habite pourtant chacun de nous autres les humains. Cette Miséricorde divine par laquelle nous sommes des hommes, par laquelle et pour laquelle toute l’humanité a été créée. Si la miséricorde divine est ainsi envers les animaux comment serait-elle alors envers les humains… !?

 

Alors apprenons à aimer les animaux à leur venir en aide, à les secourir en cas de danger et les protéger, aussi fort que l’on puisse être envers les humains, parce qu’un homme parle, se plaint et se défend, mais un animal c’est autre chose, sa seule et unique défense, c’est nous les humains, je dis bien les « Humains », alors profitons au maximum de cette faveur que Dieu nous accorde dans toute sa bonté pendant qu’il est encore temps !.Le célèbre écrivain français , Jean de la Fontaine a dit un jour : « On rencontre sa destinée souvent par des chemins qu’on prend pour l’éviter. ».

 

Auteur : Abdullah Mokhtary

 

 

 



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 863 articles | blog Gratuit | Abus?